Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Être un adulte responsable

Je l’avoue, j’ai eu tendance dans de nombreux articles à dézinguer un peu tous ces gens qui prennent le chemin tout tracé du mariage et des enfants. Je me suis même moqué des trentenaires parce que moi-même j’ai quelques mois à vivre avant d’atteindre cet âge terrifiant. En fait, j’ai violemment refusé tout ce qui pouvait faire de moi quelqu’un d’assez responsable pour consacrer ma vie à accompagner une autre vie. Mais ça ne pouvait pas éternellement durer.

En ne s’occupant que de soi, que de son plaisir égoïste, peut-on vraiment être épanoui ? Si la plupart des couples accueillent un être dans leur foyer, est-ce que ça n’est pas parce que l’accompagner dans ce chemin chargé d’embuches qu’est la vie est une mission qui vaut la peine d’être vécue ? Bien entendu, je me rends compte, et je ne me suis pas privé pour le crier sur tous les toits, que c’est un choix qui impose bien des contraintes… mais tout de même, pouvoir regarder cette petite chose pleine de vie, qui va grandir et s’épanouir et se dire "c’est moi qui l’ai emmené jusque là". Ça a quelque chose de magique.

Je n’ai pas vraiment l’habitude de rentrer dans les détails de ma vie privée ici, mais j’avais besoin de parler de cette décision qui va pourtant à l’encontre de beaucoup de choses que j’ai pu écrire. Après plusieurs années en couple, après avoir emménagé ensemble dans un appart plus grand, il était naturellement temps de passer à une étape supérieure et je suis le premier surpris que ça se soit imposé à moi comme une évidence, comme quelque chose dont j’avais besoin pour donner un sens à ma vie. Maintenant je ne penserai plus seulement à moi, mais j’aurai toujours à l’esprit que mes actions peuvent avoir des répercussions sur une autre vie que la mienne.

Cette vie, à moi de la protéger, et même si ça me fait un peu peur, je suis tout excité à l’idée de l’accueillir dans mon foyer. Je vous la présenterai bientôt et d’ailleurs je peux même en dévoiler un peu plus en annonçant que je vous le présenterai bientôt. En effet nous avons depuis dimanche le bonheur inespéré d’avoir dans notre salon un yucca dont les vertes feuilles vont égayer notre quotidien.


Ce que vous pensez de l’article :
Être un adulte responsable
6 votes

Ce que les autres pensent de “Être un adulte responsable

  1. Avant le coup du yucca, je pensais à un chat, c’est (visiblement) très 2012 !

  2. avatarNykmeroren

    Quel sens du suspens! Je pensais aussi à un chat au début.
    Un yucca c’est quand même plus de responsabilités…

  3. avatarhorticulteur d'intérieur

    ah ah c’est trop has been les yuccas ou alors c’est la nostalgie du debut des années 90 ? Ca avait bien supplanté un peu les ficus comme LA plante d’intérieur car les feuilles ne tombent pas trop et mettent plus longtemps à jaunir quand il est mort.

    Mais depuis ca a été remplacé par le pothos (Epipremnum aureus) qui a le gros avantage d’etre immortel si on pense a l’arroser de temps en temps.

    Attention, la suprématie du pothos dans le hall d’entreprise a elle meme été totalement remise en cause par l’arrivée il y a quelques années du Zamioculcas qui pullule de la chambre d’étudiante à la télévision de vieille. En effet ce dernier ne necessite pas d’eau, peu de lumière lui suffit, il ne grandit quasiment pas, ne perd pas ses feuilles, bref, tous les avantages d’une plante en plastique.

    Quand votre yucca sera mort (ce qui ne saurait tarder, comme toutes les plantes d’intérieur il a commencé à mourrir sitot la porte du fleuriste passée), pensez au Zamioculcas qui reste vert longtemps après sa mort clinique pour peu qu’on applique la règle numéro 1: pas de contact avec de l’eau.

    • avatarannie

      Et surtout pas d’eau apres MINUIT! c’est tres important

      • avatarhorticulteur d'intérieur

        Non après minuit c’est l’engrais qu’il faut eviter.

  4. avatarannie

    J’ai eu tres tres peur …jusqu’à la fin …ouf j’ai craint le pire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *