Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Les 30 ans

Un jour on est tranquillement en train de boire des bières en se caressant les pectoraux tout en achetant des billets de train à -50% et un matin, sans qu’on sache comment on a pu en arriver là, on a 30 ans. On s’en rend compte parce que des cons se font un malin plaisir en vous les souhaitant, ou alors parce qu’on n’arrive plus à fermer le dernier bouton de son jean. Au début on se dit que c’est de l’aérophagie, et que si on a besoin de s’asseoir pour enfiler ses chaussures c’est parce qu’on couve une mononucléose, mais en réalité ce n’est que le début d’une lente décrépitude physique qui s’amorce. Les femmes finiront le nombril entre les seins et les hommes devront rentrer le ventre pour voir leur sexe, c’est inéluctable, mais je parlerai des 40 ans une autre fois. Pour l’instant je vais m’en tenir aux 30 même si c’est encore un monde inconnu pour moi.

Car non, je n’ai pas encore 30 ans mais cela finira bien par m’arriver, et ça me fait peur. Pas tellement parce que je me sentirai plus vieux, mais parce que plusieurs de mes amis ont déjà passé ce cap difficile où on se retourne sur sa vie en se disant "merde, qu’est-ce que j’ai pu perdre comme temps à jouer à Minecraft". À 10 ans on se disait "je suis un grand maintenant, je suis sûr que je peux jouer avec ces allumettes dans la grange sans risque" et à 20 "gnéééé… boire, baiser, boire, voter Besancenot, baiser, boire un TGV, vomir" ce qui était intellectuellement beaucoup plus reposant. Mais 30 ans c’est la merde.

La fête de la musique a trente ans
La fête de la musique : la preuve par l’exemple qu’à 30 ans on peut être aussi con, insupportable et bruyant qu’à 20.

Quand dans un groupe d’amis quelqu’un va avoir 30 ans, on commence à en parler à ses 29 ans. On fait des réunions, des mails en cascade insupportables, on réunit des sommes d’argent scandaleuses et on finit par lui offrir un portable flambant neuf, un week-end de kitesurf, un film retraçant sa vie, ou que sais-je encore. Quand le suivant y passe, on essaie de faire aussi bien mais on a déjà mis tous nos efforts dans le premier, donc ça finit avec un photomontage bien chiadé ou une partie de paintball. Et plus ça avance, moins on sa foule d’une part parce qu’on commence à en avoir plein de cul quand on a 5 amis qui ont trente ans la même année, et d’autre part ceux qui ont déjà franchi le cap sont trop occupés à se lamenter sur leur jeunesse perdue pour égayer ceux qui ont encore le teint frais et la chevelure insolente.

Car il faut faut le dire, ces gens qui sont dans une autre dizaine ne sont plus les amis que vous avez connus. Ils sont aigris, jalousent votre carte 12-30 et votre corps athlétique, ils se trainent péniblement jusqu’à leur cuisine pour nourrir leurs chats en se demandant ce que peut bien être Twitter. Ces gens-là se fichent que vous ayez essayé de rendre leur triste vie plus agréable en donnant de votre temps et de votre argent ; tels des vautours ils attendent que vous les rejoigniez dans cette période de la vie qui a ses inconvénients (cités plus haut) mais aussi ses avantages (atteindre la tranche des 75%, gifler les enfants). Par contre en aucun cas ils ne s’abaisseront à célébrer votre propre anniversaire, trop occupés qu’ils sont à faire leurs trucs de trentenaires comme gérer leur PEA ou emmener leurs mioches chez le naturopathe. Et en plus ils sentent.

Un pouce, y'a pas de quoi pavoiser !
Les nouveaux trentenaires sont comme les nouveaux riches : ils méprisent ceux qui ne sont pas dans leur caste et qui pourtant leur ont permis de l’atteindre. En plus ils se croient si uniques qu’ils écrivent des chansons, des séries télé, des films, sur le fait d’avoir trente ans, comme s’ils étaient les premiers à faire cette connerie. Je ne leur met qu’un pouce et je proclame solennellement que je resterai à 29 ans tant que leur comportement collectif ne se sera pas amélioré.


Ce que vous pensez de l’article :
Les 30 ans
11 votes

Ce que les autres pensent de “Les 30 ans

  1. avatarJean Sol Partre

    « la trentaine, c’est les autres »

  2. avatarannie

    t’inquiète! Tout ça passe à 60ans

  3. avatarL

    et si t’en avais 66 comme moi??!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *