RSS Feed

Posts Tagged ‘recyclage’

  1. Weekend au Touquet

    août 15, 2012 by Guillaume

    La vue sur le village, depuis la fenêtre de ma chambre, à travers un rideau de pluie.

    On prétend parfois que je suis subjectif, que je noircis le tableau. Pour contrecarrer ces critiques, voici un article uniquement à base d’images sur ce que je pense d’un weekend au Touquet. Je me suis tout de même permis de légender les photos pour apporter un éclairage factuel.

    Le buffet de la gare de Boulogne-sur-Mer un samedi à l'heure du coup de feu, qui désigne non pas l'heure de pointe mais la réaction des touristes descendant du train 7535.

    Le buffet de la gare de Boulogne-sur-Mer un samedi à l’heure du coup de feu, qui désigne non pas l’heure de pointe mais la réaction des touristes descendant du train 7535.


    Décor du gîte

    Un gîte décoré dans un goût universel, pour satisfaire la clientèle la plus large possible.


    Cadeaux de bienvenue dans le frigo du gîte

    Cadeaux de bienvenue dans le frigo du gîte.


    La vue sur le village, depuis la fenêtre de ma chambre, à travers un rideau de pluie.

    La vue sur le village, depuis la fenêtre de ma chambre.


    Du sable à perte de vue, des nuages bas, une mer dangereuse

    Du sable à perte de vue, des nuages bas, une mer dangereuse : les conditions dont chacun rêve pour une sortie à la plage.


    Vent d'une force tout à fait habituelle et supportable... par les locaux.

    Dispositif servant à mesurer la vitesse du vent. Si le mat du drapeau part se planter dans le dos d’un vacancier, les sports de voile sont déconseillés.


    Welsh

    Gastronomie locale, dont personne n’a trouvé si elle avait un lien avec la brièveté de l’espérance de vie dans la région.


    Mur construit avec des subventions européennes, rendant ainsi possible un véritable service public des suicides

    Mur construit avec des subventions européennes, rendant ainsi possible un véritable service public des suicides.


    Tradition locale consistant à suspendre à un poteau le vélo des enfants trop bavards avec les assistantes sociales

    Tradition locale consistant à suspendre à un poteau les vélos des enfants trop bavards avec les juges d’instruction.


  2. Écrire un article sur ce que j’en pense

    juillet 18, 2012 by Guillaume

    Écrire, cette douleur

    Les fans nu(e)s qui s’immolent sur mon paillasson mais aussi des personnes réelles me demandent parfois comment je m’y prend pour écrire un article. Ma réaction habituelle est de rester évasif ou de faire une pirouette dont nous autres créatifs avons le secret – je parle de pirouette intellectuelle, j’ai arrêté le patinage artistique en 2008 – mais je me suis rendu compte que ce serait prétexte à un article intéressant, en tout cas qui permettrait de disserter sur un sujet passionnant : moi.

    Parfois un article peut être écrit en une traite et publié dans la foulée. D’autres fois c’est plus laborieux, parce que le sujet était plus adapté pour un tweet de 140 caractères qu’un article de 600 mots. Pour illustrer les coulisses du blog je vais prendre un exemple précis, celui du dernier article sur le KFC, et nous allons grâce à l’historique internet remonter les errements qui ont pu mener à sa publication.
    (more…)


  3. Le rêve américain

    mai 1, 2012 by Guillaume

    300 jours aux USA, journal d'une émigration ratée

    Le premier mai est le seul jour férié obligatoirement chômé, ce qui montre bien que les syndicats anarchistes sont plus puissants en France que notre Seigneur Jésus Christ, alors que lui nous a quand même donné sa vie mais surtout six jours fériés.
    Puisque la télé en profite pour faire des rediffusions, je vais faire de même en vous encourageant à relire mon ancien blog retraçant ma pitoyable existence d’idiot menant une aventure grotesque à l’autre bout du monde. Mon quotidien pathétique a tenu la France en haleine pendant 70 des 300 jours prévus et j’ai réussi à recoudre ce site qui a failli disparaitre d’internet alors que par exemple les photos de moi en bas résille subsisteront à jamais malgré mes efforts.
    Les 5 pouces de la gloire
    Je me donne cinq pouces parce qu’en toute neutralité, je ne peux pas attribuer moins à cette œuvre fondatrice.