Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Les 30 ans

Un jour on est tranquillement en train de boire des bières en se caressant les pectoraux tout en achetant des billets de train à -50% et un matin, sans qu’on sache comment on a pu en arriver là, on a 30 ans. On s’en rend compte parce que des cons se font un malin plaisir en vous les souhaitant, ou alors parce qu’on n’arrive plus à fermer le dernier bouton de son jean. Au début on se dit que c’est de l’aérophagie, et que si on a besoin de s’asseoir pour enfiler ses chaussures c’est parce qu’on couve une mononucléose, mais en réalité ce n’est que le début d’une lente décrépitude physique qui s’amorce. Les femmes finiront le nombril entre les seins et les hommes devront rentrer le ventre pour voir leur sexe, c’est inéluctable, mais je parlerai des 40 ans une autre fois. Pour l’instant je vais m’en tenir aux 30 même si c’est encore un monde inconnu pour moi.
Lire la suite