Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Les femmes enceintes

Désolé les filles, mais vous allez encore manger ! Je sais que vous vous remettez à peine de la journée des droits des femmes, devenue par un tour de passe-passe médiatique la "journée de la femme" parce que la femme (modèle unique donc) est quand même plus intéressante à poil dans une pub qu’avec des droits. Elles peuvent… pardon : elle peut voter et conduire, on est déjà sympas. Et puis on a fait beaucoup de progrès depuis cette sombre époque, en 2010, où les femmes étaient rabaissées dans des publications municipales à des acheteuses compulsives de sacs à main. Par contre, les filles, il faut bien le dire, vous nous faites parfois chier : ça veut pas marcher dans la boue, ça veut notre veste quand il fait froid, ça regarde le patinage artistique, ça griffe en criant non non non… Mais quand les hormones s’en mêlent à cause d’un squatteur d’utérus, ça devient dur à vivre pour tout le monde.

Déjà, une chose : sachez que vous n’êtes pas obligées de tomber enceinte. Je sais que vous avez une horloge biologique foireuse, et que vous voulez profiter de vos ovules tant que vous en avez, comme nous pour les cheveux, mais réfléchissez à deux fois. Oui, dans quelques années il sera trop tard pour réfléchir mais si vous faites la connerie de vous laisser féconder, dans 12 semaines il sera aussi trop tard. Un délai aussi court ne vous suffirait pas à choisir un dessert au resto, alors ne prétendez pas être capable de prendre une telle décision si vite.
De toute façon, personne n’est dupe, et une étude américaine très sérieuse a établi les réels motifs de la reproduction chez les femmes et chez les hommes.

Les raisons de la grossesse chez les hommes et chez les femmes.

Les femmes enceintes, comme les futures mariées, ont cette capacité à se persuader de leur propre importance. La troisième guerre mondiale en Crimée? L’avion disparu? M’en fous, chuis enceinte. Quand on voit une femme avec un ventre d’habitué de PMU, la formule consacrée est "vous attendez un heureux événement?", et la plus embarrassante réponse simplement "Non". J’aime aussi "Non, il est issu d’un viol" mais la réponse la plus courante est une parade qui n’est pas sans rappeler celle du pigeon au printemps. Je n’ai jamais compris pourquoi il fallait dire "félicitations" : moi quand je fais le plein de ma Clio, personne ne nous félicite, ni elle ni moi.

On dit souvent, à raison, qu’un mec qui bande n’a plus le cerveau totalement irrigué, mais on oublie trop souvent de pointer que la femme enceinte est dans le même cas. Sauf que ça dure plus longtemps et qu’elle a donc toute une partie qui se nécrose et meurt : la région de la pudeur, le lobe de l’humour et la partie qui rend attentive à autrui. En fait il ne lui reste quasiment plus que le reptilien, cette partie primitive du cerveau qui régit l’instinct maternel et lui fera plus tard donner des coups de bec si vous vous avisez de claquer son môme qui hurle depuis une heure dans le train.

L'enfant à venir prend irrémédiablement la place du cerveau. Dessin de Trevor Brown.
L’enfant prend irrémédiablement la place du cerveau. Dessin : Trevor Brown.
On connaît tous au moins une femme enceinte qui a mis des photos de son ventre difforme sur Facebook, alors que pour toute autre maladie qu’une grossesse elle n’aurait pas exposé ses symptômes. C’est que, shootées aux hormones, elles tombent amoureuses de la chose qui grossit dans leur ventre, au grand dam de leur compagnon qui n’a plus que ses yeux pour pleurer et sa main droite pour le reste.
Outre les DVD souvenirs d’échographie – oh, il ressemble à son père ! Oui, si son père est l’extraterrestre de Roswell – il y a maintenant une clientèle pour des objets aussi délirants et dégueulasses que l’impression 3D du fœtus. Oui, vous avez bien lu, vous pouvez obtenir une réplique en plastique grandeur nature de votre enfant avant qu’il naisse. Objet qui finira forcément un jour à la poubelle et fera flipper les éboueurs.

1 fœtus / 5, très bof

Les femmes enceintes sont folles. Elles sont folles d’avoir voulu être enceintes, et en plus la grossesse empire leur état initial. Bien sûr, il y en a qui continuent à être normales, et ne lancent pas de fatwa contre le fromage au lait cru, les chats et toute chose qui pourrait nuire à bébé. Mais elles sont trop nombreuses celles qui ne sont plus des femmes mais des mères dès qu’elles tiennent entre leurs doigts trempés d’urine le test qui leur annonce que la fête est finie. Et je suis bien trop féministe pour accepter une telle fatalité, alors pour toutes celles qui hélas ne peuvent pas porter un enfant sans en faire un drame national : Aiguilles à tricoter


Ce que vous pensez de l’article :
Les femmes enceintes
9 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *