Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Avoir des amis en banlieue

On a tous ce qu’on appelle une "zone de confort", une limite qu’on n’est pas prêts à franchir pour ses loisirs. Pour les Parisiens, c’est en général un rayon de 500 mètres, dans tous les cas délimité par les barrières infranchissables que sont le périphérique et la Seine. C’est pourquoi j’évite toujours de me lier d’amitié avec ce qu’on appelle « les banlieusards », ne serais-ce que pour échapper aux conversations sur les embouteillages ou les travaux sur la ligne C. Mais dans certains cas, vos amis normaux quittent la capitale et vous ne pouvez pas les rayer de votre vie comme s’ils étaient devenus hémiplégiques ou agents immobiliers.
Lire la suite

La messe

Chacun de nous est susceptible d’aller à la messe de temps en temps, soit pour un motif joyeux (un mariage ou un baptême), soit pour un motif triste (un enterrement ou être catholique). Pour les non-initiés dont je fais partie, assister à une messe est un peu comme débuter dans un cours de Zumba : on ne sait jamais quand s’asseoir, se lever, dire amen, donner la main à la vielle lépreuse à côté de soi… Si on peut faire une critique de film, pourquoi ne pas faire celle de la messe et espérer que le pape François tombe dessus en surfant sur ses pornos gay.
Lire la suite

Aller au marché

Pour retrouver une authenticité qu’ils ne sauraient pas définir, beaucoup de citadins n’ont pas le courage d’aller au Puy du Fou et se contentent de faire leurs courses au marché. Munis de leur petit sac en coton bio, ils vont d’un étal à l’autre et se sentent l’âme d’un José Bové car ils dédaignent un jour par semaine la grande surface où ils ont une carte de fidélité. Leur argumentaire est rodé, mais se rendent-ils compte de l’ineptie d’aller acheter sa nourriture dans la rue en 2015 ?
Lire la suite

Abolir PowerPoint pour sauver la France

Vous le savez, l’avenir de la France me tient à cœur. Surtout parce que mon assurance vie contient des obligations d’État. Malheureusement, aucune des 200 mesures de la fort légitime loi Macron ne concernait les présentations PowerPoint, qui sont pourtant responsables d’une perte de 3 points de PIB chaque année. Pour ceux qui sont fatigués de lire, voici une petite explication en vidéo.

Karaoke : 5 bonnes raisons de dire non

À force de faire toujours les mêmes soirées entre amis, où l’on n’a plus rien à se dire, quelqu’un tentera fatalement de relancer l’intérêt en proposant un karaoké, telle une épouse délaissée arrêtant discrètement la pilule pour ressusciter son couple moribond. Évidemment, il est techniquement plus facile de s’enfuir au milieu d’un karaoké qu’au milieu de l’éducation d’un enfant. Est-ce une raison pour accepter sans rechigner de se prêter à ce dégradant divertissement ? Voici cinq arguments imparables pour refuser une éventuelle invitation.
Lire la suite

Les objets connectés

Tout le monde le dit : les objets connectés, c’est l’avenir. Oui, mais le réchauffement climatique et l’explosion du soleil aussi sont l’avenir, et ça ne veut pas dire pour autant que c’est bien. Alors pourquoi les objets connectés poussent-ils autour de nous telle l’acné sur le visage d’un adolescent autrefois désirable ? Qu’est-ce qui pousse les gens à acheter des objets à l’utilité souvent injustifiable ? Voici une série d’arguments à l’emporte-pièce pour rabaisser vos amis fiers de leur dernier gadget.
Lire la suite

Le top 5 des professions les plus détestables

Je n’ai pas de community manager, mais j’ai lu quelque part que pour faire du clic, du buzz, du like, il fallait des articles avec des phrases courtes, beaucoup d’images, et surtout que les internautes aimaient les classements et les chats. Je n’ai pas de chat vivant sous la main donc je vais vous offrir le classement des cinq professions qu’il faut haïr le plus, après community manager.
Lire la suite

Noël, la 11ème plaie

Ça y est, on est en décembre, on ne peut plus faire semblant de ne rien voir : Noël nous arrive dans la gueule. Les enfants sont sortis de leur crise d’hyperglycémie d’Halloween et commencent à faire semblant d’être sages parce qu’on leur a fait croire que c’était rémunéré. Noël c’est recevoir des cadeaux, certes, mais surtout en faire, et beaucoup plus. C’est picoler et manger trop, certes, mais ça implique aussi de se retrouver en famille avec des chandails moches. Alors, que faut-il penser de Noël ? Taisez-vous, c’est une question rhétorique, c’est moi qui réponds.
Lire la suite

Aller à une avant-première

Parmi les nombreux mails de fans ce jour-là, une invitation étrange. Une boite de prod m’écrit sur mon adresse pro, celle que j’utilise pour les castings auxquels on ne me convoque jamais, pour me proposer l’avant-première d’un film. Je ne connais pas cette boite et je n’ai aucune idée de comment ils ont obtenu mon adresse mail, mais n’ayant pas écrit d’article depuis un mois, j’y vois une bonne occasion de rappeler au monde que ce blog existe encore.
Lire la suite

Les publics d’émission télé

Si vous faites partie des millions de Français qui ne travaillent pas parce qu’ils sont chômeurs, retraités ou Olivier Dassault, vous avez peut-être du mal à occuper votre temps libre. Certains font du bénévolat ou reprennent leurs études, d’autres vont assister à des émissions de télévision. Il se trouve qu’avant de croiser quotidiennement ces masses anonymes et volontairement soumises, j’ai moi-même fait partie de cette sous-humanité, ce qui me permet de livrer ce témoignage.
Lire la suite