Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Grand jubilé de CQJP

Sonnez hautbois, résonnez musettes – si vous en avez une, sinon juste le hautbois c’est déjà bien – voici le cinquantième article de Ce que j’en pense. Je me félicite d’avoir tenu aussi longtemps à écrire un blog comme cela se faisait il y a dix ans, alors que j’aurais pu acheter une petite caméra, un grand angle, et me filmer dans ma chambre comme Norman, Hugo, Cyprien ou Paris Hilton. Cinquante articles, dont certains sont bons, c’est un nombre appelé à doubler dans les trois années à venir si on se tient à l’évolution du rythme des publications. Mais j’ai déjà parlé des coulisses du blog dans un précédent article, aujourd’hui je vais plutôt parler de vous, parce que les gens adorent ça.

Ça y ressemble, mais ça n'est pas la courbe de popularité de François Hollande.
Ça y ressemble, mais ça n’est pas la courbe de popularité de François Hollande.


Depuis qu’ils sont doués de pensée, les Hommes se demandent qui ils sont, d’où ils viennent et où ils vont. Depuis l’invention des cookies et des adresses IP, les webmasters ont la réponse. Les chiffres indiquent que jusqu’à l’été 2012, la plupart des visiteurs étaient des surfeurs venus m’insulter suite à un article dénonçant cette pratique barbare, republié par un site spécialisé. Enfin des commentaires qui n’étaient pas postés par ma mère ! Puis ce record a été pulvérisé le jour où Catherine Barma a critiqué l’émission Belle toute nue en disant que les femmes qui y participaient étaient grosses et immondes. L’animateur, vexé, a publié sur Facebook le lien vers mon article sur Barma, déclenchant en trois jours plus de 2600 visites soit 30% du trafic de 2012. Je sais maintenant ce qu’a ressenti Lacoste quand ses polos pour BCBG ont connu un succès fulgurant chez les wesh-wesh.

Merci à William Carnimolla d'avoir rendu mes stats illisibles.
Merci à William Carninolla d’avoir rendu mes stats illisibles.

Mais n’allez pas croire que tous les visiteurs sont envoyés ici par des semi-célébrités ou des surfeurs aux pectoraux saillants et aux yeux clairs, aux dents blanches contrastant avec leur peau bronzée, aux abdominaux finement dessinés sur lesquels glissent lentement des goûtes brûlante d’eau de mer… Bref, il y a aussi des internautes qui arrivent par hasard grâce aux moteurs de recherche. Y trouvent-ils ce qu’ils cherchent ? Pour certains, qui ont tapé "ma dentiste sadique" ou "pourquoi les coiffeuses sont connes", je pense que oui. Mais d’autres recherches sont plus inexplicables, et toutes sont bien entendu authentiques. Quelques personnes en effet, au lieu de tweeter leur vie comme le font les gens qui la croient intéressante, la partagent avec Google, comme cet internaute qui a confié à sa barre de recherche "ce matin a la viiste medicale du travail j ai eu le droit à tout". Un autre, n’ayant personne à qui se livrer, s’est lamenté "je ne suis pas invité aux soirées" (ce qui donne plus de 2 millions de résultats) tandis qu’un troisième, bien plus à l’aise en société, a tapé "je montre ma queue a tout le monde sur la plage", ce qui ferait un excellent titre de roman. Plus énigmatiques, des visiteurs sont arrivés ici en ayant cherché "serpent chelou", "corps de femme nus dans plantes" ou mon préféré : "obèse sur tracteur". Ces recherches étonnantes sont tout de même largement minoritaires par rapport à celles sur les cartons d’invitation aux anniversaires d’enfants (pourquoi ? je l’ignore), à celles sur les allergies (à un peu tout) ou encore à celles sur Catherine Barma qui se répondent parfois : "catherine barma est elle aimée?" et "catherine barma est une grosse conne". Toutes ces données (librement consultables) permettent d’établir un profil assez précis des visiteurs de Ce que j’en pense :

Fig. 3 : répartition des visiteurs de CQJP par origine
Fig. 3 : répartition des visiteurs de CQJP par origine

Si vous faites partie de la minorité des réels lecteurs, n’hésitez pas à partager vos articles préférés (surtout si vous avez des futures mariées dans vos amis) et ainsi faire exploser la fréquentation. Assez rapidement vous brillerez en société et aurez la réputation d’un décrypteur de tendances auprès de vos amis qui seront de plus en plus nombreux. Votre sexe prendra cinq centimètres et vous aurez une promotion. Si vous ignorez ce message, un chaton mourra à chaque article que vous ne noterez pas, et votre conjoint aussi.


Ce que vous pensez de l’article :
Grand jubilé de CQJP
8 votes

Ce que les autres pensent de “Grand jubilé de CQJP

  1. avatarPédro Torres

    S’il n’en reste qu’un, je serais celui-là ! (enfin, peut-être)

  2. avatarAurélien

    Mais pourquoi donc les gouttes d’eau salées qui glissent sur le torse des surfers seraient brûlantes…?

  3. avatarK

    Moi perso je surf, j’ai decouvert ton blog avec l’article sur les surfeurs et je m’etais bien poilé. Depuis je te lis regulierement, pour le style d’ecriture et l’humour decale…continue comme ca…

  4. avatarBéatrice

    Arrivée dans la catégorie ‘cartons d’invitation pour anniv d’enfant’, il se pourrait bien que je bascule dans le camp des lecteurs réguliers – je n’ai pas trouvé d’idée pour illustrer l’invitation de la schtroumpfette mais j’ai bien rigolé en te lisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *