Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Petit lexique de la manif pour tous

À part quand il y a des événements tragiques comme la mort de trois Américains ou de mille Bangladais, les médias parlent beaucoup de la manif pour tous depuis des mois. C’est pratique : un reporter aux Invalides ça coûte moins cher que d’aller couvrir une manifestation à Notre-Dame-des-Landes. On a donc vu beaucoup de catholiques défiler dans leurs mocassins à gland, et un retour médiatique de Frigide Barjot – disparue depuis dix ans – et de Christine Boutin qui bien qu’au chômage depuis un an a de quoi voir venir avec les 800 000 euros de rançon versés par l’UMP en échange de son désistement à la présidentielle. Les Égyptiens ont les Frères musulmans, nous avons le Parti chrétien-démocrate dont la présidente déclare qu’il y a une loi "supérieure à la loi de la République". Chacun ses tares. Oui, j’ai bien écrit tare, sans accent aigu. Mais si le débat entre les pour et les contre a été mal vécu, c’est principalement à cause des nombreuses incompréhensions. En analysant les propos tenus ces derniers mois j’ai pu établir un lexique qui, bien que succinct, pourra aider à mieux saisir le sens que les opposants mettent derrière certains termes.

Civilisation n.m. : qui est subitement en danger quand la France adopte une loi déjà en vigueur en Belgique, en Espagne, au Portugal, au Danemark, en Islande, en Norvège, aux Pays-Bas, en Suède, etc.

Conseil constitutionnal n.m. : officine gauchiste.

CRS acr. : petit personnel théoriquement chargé de tabasser les syndicalistes de gauche et de faire des bisous aux manifestants de droite car ce sont eux qui paient leurs salaires.

Démission n.f. : réaction attendue du Préfet, du Ministre de l’Intérieur et du Président de la République lorsque des gens bien élevés ont les yeux qui piquent à cause des gaz lacrymogènes. Inutile dans le cas d’éborgnement de lycéens dans des manifs de gauchistes.

"- Bouhou... d'abord le droit de vote des femmes et maintenant ça!"
"- Bouhou… d’abord le droit de vote des femmes et maintenant ça!"

Dictature n.f. : 1.régime politique où les élus du peuple font la loi.
2.régime autoritaire où les autres partis que le mien sont autorisés à gouverner.

Enfant n.m./f. : qu’il faut interdire à certains d’avoir, et à d’autres d’essayer de ne pas avoir. Peut éventuellement s’apporter lors de rassemblements d’un million de personnes tant leur autonomie les y rend aptes.

Foi n.f. : opinion censée guider nos responsables politiques.

GPA acr. : étape suivant naturellement le mariage pour tous, de même que la dépénalisation de l’homosexualité en 1981 a entraîné la légalisation de la polygamie.

Hommen néologisme : mouvement d’hommes torses-nus qui prouvent que oui, les gays fréquentent plus les salles de sport que les hétérosexuels.

"- On veut des abdos, pas du mariage homo !"
"- On veut des abdos, pas du mariage homo !"

Homosexuel vulg. : pécheur que l’on doit convaincre de se marier avec une personne de sexe différent et de faire des enfants qui grandiront dans un foyer heureux et équilibré. Voir pédophile, zoophile, polygame.

Jeunesse n.f. : période initiatique pendant laquelle on peut découvrir l’engagement citoyen au travers de groupes d’activités comme le GUD ou le Bloc identitaire. S’achève vers 23 ans quand il est temps de se marier et faire des enfants.

Lobby n.m. : rassemblement d’homosexuels, de juifs et/ou de francs-maçons cherchant sournoisement à imposer sa vision de la société. À ne pas confondre avec Religion.

Majorité silencieuse n.f. : se dit de personnes ayant perdu deux élections successives, organisé sept manifestations d’envergure nationale et occupé les journaux télévisés depuis six mois. En langage courant : minorité brailleuse.

Paris : voir Sodome et Gomorrhe.

Préservatif n.m. : invention satanique qui empêche les hétérosexuels d’enfanter à chaque rapport comme Dieu le souhaite, et aux homosexuels de mourir du sida comme Dieu le souhaite.

Prêtre n.m. : catholique professionnel qui contrairement aux couples homosexuels veut du bien aux enfants. Beaucoup de bien.

Socialiste adj. : s’accole à la suite de dictature pour en renforcer l’effet anxiogène.

Quand les hommes se comprennent et communiquent, la paix est retrouvée et les tensions s’estompent. Si ça ne suffit pas, un pétard ou une space-ostie font le même effet. La loi étant passée et les manifestants étant tous, sans exception aucune, des démocrates respectueux, gageons que les hostilités en resteront là et que les couples homosexuels, mariés ou pas, pourront pique-niquer le dimanche après-midi sur l’esplanade des Invalides.


Ce que vous pensez de l’article :
Petit lexique de la manif pour tous
25 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *