Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

La fête des mères

Eh oui, tête de nœud, la fête des mères c’est aujourd’hui. Mais comme t’as attendu lundi et ton retour au boulot pour glander sur internet, c’était probablement hier. Si tu ne t’écries pas "Eh merde!" en lisant ça, soit tu es un bon fils, soit ta mère est déjà morte – probablement de chagrin par ta faute. Je te dis pas bravo.

Je vois d’ici le tableau : tu te réveilles à midi, tu envoies un sms pour annuler ton brunch prévu à midi et demi (connard) et tu prends une douche jusqu’à ce que le ballon d’eau chaude soit vide. Tu mates NRJ12 en te détestant intérieurement, puis la faim se faisant sentir tu enfiles un jogging sans sous-vêtement et tu pars acheter une pizza. Dehors, tu vois une grosse affiche de Boutin et tu te souviens que les élections c’est aujourd’hui. Tu hésites, tu as faim, tu n’as pas tes papiers, tu ne sais pas où est le bureau de vote, tu rentres avec ta pizza en te disant que tu iras avant la fermeture. À 20h tu te dis que si l’extrême droite a fait 25% c’est un peu de ta faute. Tu zappes compulsivement entre les chaines d’info jusqu’à 22h30 où tu apprends que c’est la fête des mères. La tienne est couchée, c’est trop tard, tu te maudis. Eh bien non, l’ami, tu as eu raison de ne pas t’abaisser à l’appeler pour ça.

Le cimetière des cadeaux de fête des mères. Paris 10.
Cimetière des cadeaux de fête des mères, merci l’Éducation Nationale.

Déjà, si ta mère comptait vraiment pour toi tu l’appellerais toutes les semaines, et pas une fois par an pour lui souhaiter une "bonne fête". Mais en vrai tu n’y penses que quand tu as un bouton décousu. Et pourtant elle compte pour toi ! Elle comptera encore plus quand tu paieras 1 500 boules par mois pour que quelqu’un lui change ses couches parce que tu refuses de faire pour elle ce qu’elle a fait pour toi. D’ailleurs tu penses souvent à l’appeler, mais toujours la nuit ou quand tu es dans un tunnel, ou en fin de batterie. Alors tu crois qu’elle sera contente d’avoir ton coup de fil pour sa fête, d’autant que tu n’as aucune idée du jour de son anniversaire, mais tu commets une grave erreur.

En réalité, lui souhaiter une bonne fête des mères – en plus d’être stupide parce que si tu souhaitais vraiment que cette fête soit bonne tu te sortirais les doigts, tu achèterais des fleurs, tu l’emmènerais à Disneyland, tu lui donnerais des petits-enfants blancs et tu lui offrirais une maison avec ton salaire à six chiffres – lui souhaiter une bonne fête des mères, donc, ne fera que réveiller en elle des souvenirs cauchemardesques. En un instant lui reviendront tous ces matins où tu l’interrompais en plein coït avec ton père (supposé) pour lui apporter un petit déjeuner au lit. Et si les enfants asiatiques savent très bien faire des chaussures, les enfants occidentaux ne sont même pas foutus de faire un café décent. Puis venait immanquablement le cadeau gênant : qui un collier de nouilles, qui une fleur en papier crépon, qui un cendrier en pâte à sel avant la loi Évin.

Cadeaux de merde : personne n'est à l'abri !
Cadeaux de merde : personne n’est à l’abri !

Pourquoi les enfants offrent-ils des cadeaux aussi pourraves ? Parce qu’ils ont des goûts de chiotte et aucun talent, me direz-vous, mais ils n’ont par contre aucun sens de l’initiative si ce n’est pour faire des conneries avec les allumettes. Non, les enfants ne sont que le bras armé d’une intelligence supérieure et maléfique : les institutrices. En effet, les parents et les profs se détestent car ils se tiennent mutuellement responsables de l’échec et de la bêtise des enfants. J’ai ma petite idée sur la question, mais on va encore dire que je suis payé par les syndicats d’enseignants. En tout cas l’idée de faire un travail manuel à des moutards pour saloper les efforts de décoration de leurs parents réjouit les instits. Vieilles filles vivant dans un studio avec sept chats, elles prennent un malin plaisir à s’imaginer le vase informe fait d’argile peinte en rose sur la commode Habitat de ces connards de parents d’élève qui prétendent lui apprendre son métier.

2 Mères Thérésa sur 5, une note pas à chier mais presque

Tu as fait souffrir ta mère dans ta jeunesse, mais tu n’étais qu’un enfant soldat et donc toi-même une victime. Mais c’est fini tout ça : les parents ont gagné et la plupart des profs sont arrêtés pour dépression. Tu peux maintenant laisser ta maman tranquille et faire pour la fête des mères ce que tout le monde fait pour la fête des pères : t’en foutre.


Ce que tu penses de l’article :
La fête des mères
5 votes

Ce que les autres pensent de “La fête des mères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *