Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

La fibre optique

Croyez-le ou non, la fibre optique ne sert pas uniquement à faire des lampes kitch et des coloscopies, mais aussi à véhiculer des données dans le monde entier, pour Internet notamment. Depuis peu, les opérateurs proposent même de faire venir la fibre jusque dans les foyers de leurs abonnés à la place de le vieille paire de cuivre. La promesse d’accéder à encore plus de porno contenu à une vitesse vertigineuse a de quoi faire rêver plus d’un internaute, mais pas moi, qui suis d’avis que ça ne sert à rien d’avoir une bretelle d’autoroute pour sortir d’une départementale – je me comprends. Même si avoir un débit important pouvait me séduire, ça ne me paraissait pas justifier de percer mon appartement de part en part pour y installer une prise aussi énorme que disgracieuse.

Mais un léger différend entre mon opérateur et un célèbre hébergeur de vidéos a fini par avoir raison de ma patience. J’ai effectivement mis jusqu’à quinze minutes pour voir Gangnam Style en entier, et ce même pas au moment où le clip était visionné des milliers de fois par minutes mais fin juillet, quand mon frère m’a suggéré de faire un article dessus et que je lui ai répondu que c’était trop mainstream parce qu’il y avait 5 millions de vue. Entre temps il y en a eu 250 fois plus, et la vidéo est si connue que même Laurent Ruquier doit en avoir entendu parler. Tout ça pour dire que lorsque ce pimpant commercial de SFR m’a abordé dans l’escalier alors que je descendais les poubelles en tong-chaussettes, je n’ai pas été aussi désagréable que l’heure matinale l’aurait voulu.

La roue de la mort : cauchemar quotidien de l'internaute
La roue de la mort : cauchemar quotidien de l’internaute

Après un argumentaire aussi long qu’inutile – à partir du moment où je le laisse rentrer chez moi c’est que je veux déjà de son produit – je signe sans les lire tout un tas de papiers et je prend le premier rendez-vous possible pour l’installation, c’est à dire… quatre semaines plus tard. Le jour dit, entre 13h et 18h, arrive le technicien chargé de l’installation : c’est un peu comme un ouvrier du bâtiment, sauf qu’il parle français et a des papiers. Pour se chauffer, il commence par faire un trou dans mon mur avec une perforeuse tout droit sortie de Body Double de Brian De Palma. Alors que le foret n’est pas encore arrivé à bout de l’épaisse cloison, il réalise subitement qu’il ne peut pas faire entrer la fibre dans l’appartement à cause d’une bête histoire de tuyaux de gaz, et que je dois lui signer une décharge en cas de percement accidentel. Je lui confie mes doutes sur l’utilité de sa putain de décharge quand on sera tous morts, et son patron lui confirme par téléphone qu’effectivement il ferait mieux de plier bagage, ce qu’il fait, ma plantant seul, avec un trou dans le mur, mais sans fibre optique.

Faux indien brandissant une vraie perforatrice
Hey ! toi ! tu la veux ma grosse fibre dans ton appartement ?

Sans entrer dans les détails, la solution proposée est de tirer douze mètres de fibre dans le couloir, juste en dessous du passage de câbles tout neuf qui a coûté des milliers d’euros. Sourd à mes propositions alternatives bien plus intelligentes, le type me dit que de toute façon il lui faut une autoriation du syndic. Et c’est là que ça devient très amusant puisque le prestataire technique me fournit un formulaire, que j’envoie au syndic, qui me le renvoie signé, que je renvoie au prestataire, qui me dit de prendre rendez-vous avec SFR, qui me dit on peut pas mais on vous rappelle, qui me rappelle pour me demander le formulaire, que je leur envoie par mail… et pour l’instant on en est là. J’ai signé le contrat le 7 décembre, nous sommes le 18 janvier, et je n’ai pas encore pu prendre ce rendez-vous qui nécessite quatre semaines d’attente. Pendant ce temps, le fou à la perforeuse court toujours.

Deux pouces, c'est vraiment pas terrible !

Les autorités (vaguement) compétentes se lamentent régulièrement sur le retard que prend le déploiement du très haut débit en France. Peut-être que télécharger illégalement le dernier épisode de The Office en une minute au lieu de cinq n’est pas si vital que ça pour le consommateur, mais la lourdeur de l’installation n’y est peut-être pas pour rien non plus. D’ailleurs, la seule personne de ma connaissance qui ait la fibre vient de résilier, après avoir attendu un mois et demi qu’on rétablisse l’accès internet, coupé dans tout le quartier…


Ce que vous pensez de l’article :
La fibre optique
6 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *