Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Le top 5 des professions les plus détestables

Je n’ai pas de community manager, mais j’ai lu quelque part que pour faire du clic, du buzz, du like, il fallait des articles avec des phrases courtes, beaucoup d’images, et surtout que les internautes aimaient les classements et les chats. Je n’ai pas de chat vivant sous la main donc je vais vous offrir le classement des cinq professions qu’il faut haïr le plus, après community manager.
Lire la suite

Noël, la 11ème plaie

Ça y est, on est en décembre, on ne peut plus faire semblant de ne rien voir : Noël nous arrive dans la gueule. Les enfants sont sortis de leur crise d’hyperglycémie d’Halloween et commencent à faire semblant d’être sages parce qu’on leur a fait croire que c’était rémunéré. Noël c’est recevoir des cadeaux, certes, mais surtout en faire, et beaucoup plus. C’est picoler et manger trop, certes, mais ça implique aussi de se retrouver en famille avec des chandails moches. Alors, que faut-il penser de Noël ? Taisez-vous, c’est une question rhétorique, c’est moi qui réponds.
Lire la suite

Revoir son collège

Ayant fui à 800 kilomètres, je revois rarement le collège où j’ai respiré de l’amiante de 1994 à 1998. Mais je suis accidentellement passé devant et j’ai constaté qu’ils le rénovaient. Quelle connerie. D’une part d’un point de vue esthétique, puisque cet immonde masse de béton toute droit sortie des années Pompidou restera à jamais une plaie béante au milieu de cette petite ville de pierre et de tuiles romanes. D’autre part, le mal qui habite ce bâtiment ne sera pas anéanti par un simple coup de peinture. Ce serait comme mettre du maquillage à Gilbert Collard : c’est drôle, mais ça reste un sombre connard, avec juste du maquillage dessus. Non, pour résoudre les problèmes du collège Armand Coussens de Saint-Ambroix il n’y a qu’une solution : en finir avec lui.
Lire la suite

Les enfants en vacances

Les vacances c’est bien sympathique mais se loger et se nourrir peuvent représenter un budget conséquent que tout le monde ne peut pas se permettre. Il existe pourtant une formule qui inclut toutes ces menues dépenses : les vacances dans la famille. En plus de procurer à votre mère le bonheur de vous préparer à manger et de faire votre lessive comme au bon vieux temps, vous renouerez avec les grasses matinées qui se prolongent jusqu’à l’heure de l’apéro et des repas non-surgelés. Le tout en faisant de substantielles économies ! Mais cette parfaite symbiose peut être gâchée par une chose à priori insignifiante : les enfants.
Lire la suite

Les profs de sport

Il y a des gens qui ont le sens des réalités, et d’autres qui pour d’obscures raisons décident d’être profs. La plupart des métiers impliquent de passer du temps avec des collègues de travail, d’avoir du contact humain, et pourtant certains choisissent consciemment de gagner leur vie en étant seul dans une pièce avec une trentaine de gosses turbulents, ignares et pleins de poux. Et si eux se voilent encore la face, nous savons tous que le gros de leur travail ne consiste plus aujourd’hui à leur inculquer des connaissances mais à assurer leur intégrité physique jusqu’à la sonnerie libératrice. On ne peut ressentir que sympathie et compassion pour ces pauvres bougres. Sauf pour les profs de sport.
Lire la suite

Jouer dans une série télé

Après avoir dépensé des fortunes dans des photos professionnelles et pour accéder à des annonces de casting que mille comédiens avaient lues avant moi, je me suis vu offrir un rôle… par le hasard d’une rencontre. Comme quoi le début d’une immense carrière tient à peu de choses. Certes, le rôle est secondaire et il s’agit d’une série télé à côté de laquelle Salut les Musclés passe pour la Comédie-Française, mais je ne suis pas en mesure de faire le difficile. Après avoir visionné quelques minutes d’un épisode m’évoquant une version low-cost des Feux de l’amour, je commence toutefois à me dire que j’aurai peut-être intérêt à ne pas le mettre sur mon CV… Mais nous n’en sommes pas là, il y a encore beaucoup d’étapes que je suis loin d’imaginer pour arriver jusqu’au tournage.
Lire la suite

Petit lexique de la manif pour tous

À part quand il y a des événements tragiques comme la mort de trois Américains ou de mille Bangladais, les médias parlent beaucoup de la manif pour tous depuis des mois. C’est pratique : un reporter aux Invalides ça coûte moins cher que d’aller couvrir une manifestation à Notre-Dame-des-Landes. On a donc vu beaucoup de catholiques défiler dans leurs mocassins à gland, et un retour médiatique de Frigide Barjot – disparue depuis dix ans – et de Christine Boutin qui bien qu’au chômage depuis un an a de quoi voir venir avec les 800 000 euros de rançon versés par l’UMP en échange de son désistement à la présidentielle. Les Égyptiens ont les Frères musulmans, nous avons le Parti chrétien-démocrate dont la présidente déclare qu’il y a une loi "supérieure à la loi de la République". Chacun ses tares. Oui, j’ai bien écrit tare, sans accent aigu. Mais si le débat entre les pour et les contre a été mal vécu, c’est principalement à cause des nombreuses incompréhensions. En analysant les propos tenus ces derniers mois j’ai pu établir un lexique qui, bien que succinct, pourra aider à mieux saisir le sens que les opposants mettent derrière certains termes.
Lire la suite

Problèmes de riche : la copropriété

Comme mon community manager me l’a souvent conseillé, je voulais coller à l’actualité pour faire du buzz, du clash, du hashtag, etc. Ayant raté le coche pour la viande de cheval, j’ai voulu me rabattre sur le conclave mais pour d’obscures raisons de règlement intérieur je n’ai pas pu y participer. Ce n’est peut-être pas plus mal comme ça, puisque j’ai remarqué à plusieurs reprises – sans pouvoir l’expliquer – que l’eau bénite me brûle la peau. Alors que je pestais contre la rapidité des cardinaux, qui mettent moins de temps à élire un pape que moi à écrire un article, Dieu m’a envoyé un signe en me faisant parvenir, par l’intermédiaire d’un facteur renfrogné, une convocation pour l’assemblée générale de copropriété. J’ai tout de suite compris que c’était une opportunité de rattraper ce rendez-vous manqué et de participer moi aussi à une interminable réunion avec de vieilles personnes à l’élocution hasardeuse. C’est donc le cœur léger que j’ai annulé mon apéro du jeudi pour me rendre dans les bureaux du syndic, intelligemment situés à l’autre bout de Paris.
Lire la suite

La fibre optique

Croyez-le ou non, la fibre optique ne sert pas uniquement à faire des lampes kitch et des coloscopies, mais aussi à véhiculer des données dans le monde entier, pour Internet notamment. Depuis peu, les opérateurs proposent même de faire venir la fibre jusque dans les foyers de leurs abonnés à la place de le vieille paire de cuivre. La promesse d’accéder à encore plus de porno contenu à une vitesse vertigineuse a de quoi faire rêver plus d’un internaute, mais pas moi, qui suis d’avis que ça ne sert à rien d’avoir une bretelle d’autoroute pour sortir d’une départementale – je me comprends. Même si avoir un débit important pouvait me séduire, ça ne me paraissait pas justifier de percer mon appartement de part en part pour y installer une prise aussi énorme que disgracieuse.
Lire la suite

Les coiffeurs, cette caste maudite

Pour moi les coiffeurs sont un peu comme les dentistes : on va les voir par obligation, ils ont un grand pouvoir sur nous, et on n’ose pas critiquer leur travail de peur qu’ils ne se vengent. Un autre point commun c’est le tarif, ce qui n’encouragera pas les jeunes à entreprendre de longues études pour farfouiller dans des bouches putrides. Je pourrais aussi pointer le fait que ma dentiste tient une conversation d’un niveau de shampouineuse, mais je pense que ça lui est spécifique, personne avant elle ne m’ayant posé de questions sur ma profession tout en me perforant les molaires par pur plaisir. Enfin, comme pour le dentiste, je ne suis pas allé chez le coiffeur pendant plusieurs années, ce qui ne fait pas une très bonne anecdote mais par contre une excellente photo, que vous ne verrez pas.
Lire la suite