Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Abolir PowerPoint pour sauver la France

Vous le savez, l’avenir de la France me tient à cœur. Surtout parce que mon assurance vie contient des obligations d’État. Malheureusement, aucune des 200 mesures de la fort légitime loi Macron ne concernait les présentations PowerPoint, qui sont pourtant responsables d’une perte de 3 points de PIB chaque année. Pour ceux qui sont fatigués de lire, voici une petite explication en vidéo.

Être comédien


Je sais que vous êtes trop feignants pour lire un article. Aujourd’hui vous pourrez me trouver beau en plus de talentueux.

La fibre optique

Croyez-le ou non, la fibre optique ne sert pas uniquement à faire des lampes kitch et des coloscopies, mais aussi à véhiculer des données dans le monde entier, pour Internet notamment. Depuis peu, les opérateurs proposent même de faire venir la fibre jusque dans les foyers de leurs abonnés à la place de le vieille paire de cuivre. La promesse d’accéder à encore plus de porno contenu à une vitesse vertigineuse a de quoi faire rêver plus d’un internaute, mais pas moi, qui suis d’avis que ça ne sert à rien d’avoir une bretelle d’autoroute pour sortir d’une départementale – je me comprends. Même si avoir un débit important pouvait me séduire, ça ne me paraissait pas justifier de percer mon appartement de part en part pour y installer une prise aussi énorme que disgracieuse.
Lire la suite

Les vidéos tuto

Avant, quand on ne savait pas faire quelque chose, on demandait à ses parents : papa pour le bricolage, maman pour la cuisine. Mais depuis mai 68 les parents sont trop occupés à se droguer et à pratiquer la sexualité de groupe. Je situe donc l’apparition du livre de cuisine vers cette époque. Avec le temps il s’est enrichi de photos montrant à quoi aurai dû ressembler la recette et par la suite, avec internet, tout est devenu gratuit et chacun a pu partager ses propres trucs appris sur un livre ou un autre site. Mais, inconvénient majeur, tout ceci restait un fastidieux assemblage de lettres qu’il fallait déchiffrer avec un cerveau atrophié, rapport aux drogues prises par maman dont j’ai parlé plus haut.
Lire la suite