Ce que j'en pense

Ce que j'en pense

parce que je ne vois pas pourquoi ça ne vous intéresserait pas

Un épisode de Goldorak à 130 m€

Les vacances d’été sont rarement un moment glorieux pour le cinéma, et on y va plus pour la climatisation que pour les qualités artistiques des films. Cette année ne fait pas exception puisque Warner Bros nous offre Pacific Rim, que les Québécois ont traduit pas Rives du Pacifique mais qui peut également vouloir dire "léchage de cul pacifique" selon le contexte. Pour faire face à la crise, je propose de vous résumer le film et d’économiser 11€/5€ (rayez la mention inutile selon si vous habitez Paris ou la pampa).
Lire la suite

Weekend au Touquet

On prétend parfois que je suis subjectif, que je noircis le tableau. Pour contrecarrer ces critiques, voici un article uniquement à base d’images sur ce que je pense d’un weekend au Touquet. Je me suis tout de même permis de légender les photos pour apporter un éclairage factuel. par Guillaume Pascal

Nausicaá

Avec tous ces ponts, on ne sait plus quoi faire pour occuper nos longs week-ends. Une fois visités Disneyland, le Parc Astérix voire la France Miniature pour les plus désespérés, on pense avoir fait le tour des activités de loisir en France. Pourtant, on n’y pense pas assez, mais il existe un aquarium qui peut s’enorgueillir d’être le premier site touristique du Nord-Pas-de-Calais, ce qui n’est pas peu dire. Nausicaá tire son nom d’un personnage d’Albator, ou plus probablement d’une princesse de la mythologie grecque, mais comme les deux sont relativement peu connues la première chose à laquelle on pense quand on entend Nausicaá, c’est nausée.
Lire la suite

Le surf

J’ai plein de sujets concernant internet à aborder, mais vous allez finir par croire que je passe mes journées devant mon PC ce qui n’est que partiellement vrai. Je vais plutôt vous parler du surf, sujet qui va vous intéresser puisque cette discipline est inconnue de la plupart d’entre vous. Pour pouvoir vous donner mon avis j’ai donc pris une leçon collective. Précision : je parle de surf dans la mer, pas de snowboard.

Pour l’initiation, obligation de porter un t-shirt éminemment disgracieux. Si le but est d’affirmer haut et fort « je suis une merde néophyte, j’y connais rien » c’est superflu, la grosse planche en polystyrène exprime très bien l’idée, surtout quand on s’entraine avec sur la plage. Oui parce que le début du cours consiste à répéter un mouvement sous la menace d’un prof qui – sous une apparence de surfeur cool – n’a rien à envier à Kim Jong-eun. Je vous encourage à essayer la chose suivante : mettez-vous à plat ventre, pagayez avec les mains, puis d’un seul geste mettez-vous debout avec les deux pieds sur une même ligne, l’un à 90° l’autre à 45°, tout en fléchissant les genoux et en tenant l’équilibre avec les bras écartés. Je sais pas à quel point ça vous réussit mais moi à partir de « d’un seul geste » on m’a perdu. Lire la suite